Campagnes nationales de sensibilisation

 

L'ONG Fairtrade Lëtzebuerg mène des campagnes nationales de sensibilisation et organise des soirées thématiques et d’autres actions de sensibilisation et d’information. Dans cette rubrique, vous trouvez un aperçu des actions passées et des campagnes actuelles.

Solidarité sans frontières avec nos producteurs.

Aujourd'hui et plus que jamais nous devons faire preuve de solidarité. Solidarité face aux malades, face aux soignants et aidants, face à tous ceux qui travaillent pour faire fonctionner le pays, mais aussi et surtout solidarité envers les plus démunis et les plus vulnérables d'ici et d'ailleurs. Le Covid-19 nous touche tous, partout dans le monde.

Les nouvelles directives autorisent les organisations de producteurs à utiliser la prime Fairtrade afin de pouvoir limiter la propagation de la maladie, notamment pour l’achat et la distribution de masques ou d’autres matériels de protection individuels ou la sensibilisation à l’hygiène.

Les organisations de producteurs seront à présent en mesure de prendre des décisions plus rapides sur la manière d’affecter la prime pour faire face à l’épidémie. La prime Fairtrade pourra donc être utilisée pour détecter, limiter et traiter les contaminations au Covid-19. Elle servira par exemple à financer des masques, des gants de protection, des respirateurs artificiels, des produits de nettoyage, notamment les produits de désinfection, mais pourra aussi servir pour des acheter des biens de consommation.

[*]Communiqué de Presse

Make Bananas Fair

La campagne nationale de sensibilisation « Make Bananas Fair », organisée du 14.09 au 30.09 2020 par l’ONG Fairtrade Lëtzebuerg et de multiples partenaires dont notamment des distributeurs, des supermarchés mais aussi des restaurants d’entreprises, sera l’occasion de sensibiliser les consommateurs sur la situation actuelle des petits producteurs de bananes.

Introduite sur le marché luxembourgeois en 1999, la banane Fairtrade est devenu le produit Fairtrade préféré au Luxembourg : une banane sur trois consommée au Luxembourg provient désormais du commerce équitable ! L’objectif est donc pour 2021 de continuer cette ascension fulgurante et d’atteindre une part de marché de 50%.

Aussi bien les consommateurs que les distributeurs, acheteurs publics ou privés sont invités à se joindre au mouvement en adoptant le simple geste quotidien de choisir de manière durable des bananes issues du commerce équitable afin de garantir aux producteurs le respect qu’ils méritent pour leur dur travail et un avenir sûr pour eux et leurs famille en Amérique latine.

[*]Communiqué de Presse

Luttons ensemble contre l'exploitation des enfants dans la filière du cacao

Selon une étude de l'Université de Tulane de 2015, 2,26 millions d’enfants entre 5 et 17 ans ont ainsi travaillé dans la culture de cacao au Ghana et en Côte d’Ivoire entre 2013 et 2014. Parmi eux, 90 % effectueraient des travaux dangereux. Le travail des enfants se maintient aujourd’hui à des niveaux très élevés dans le secteur cacaoyer, avec environ 2,1 millions d’enfants travaillant dans les champs rien qu’en Côte d’Ivoire et au Ghana[*].

Le mouvement Fairtrade s’engage à lutter contre l’exploitation et la maltraitance des enfants par le biais des standards et des différents programmes mis en place par les réseaux de producteurs. Les exigences du commerce équitable en matière de travail des enfants sont fondées sur les conventions de l’Organisation Internationale du Travail (Convention 182 de l’OIT sur les pires formes de travail des enfants et Convention 138 de l’OIT sur l’âge minimum) et sur la Convention des Nations Unies sur les droits de l’enfant.

À l’occasion de la Saint-Nicolas et des fêtes de fin d’année, agissez en tant que consommateur responsable et soutenez les petits producteurs de cacao dans les pays du Sud. En famille, au bureau ou entre amis : savourez le goût du chocolat Fairtrade !

[*]Communiqué de Presse

Campagne café

A l’occasion de la « Journée internationale du Café » qui célèbre chaque 1er octobre « la diversité, la qualité et la passion de la filière café », le SYVICOL, ensemble avec l’ONG Fairtrade Lëtzebuerg, appelle les 102 communes du pays à soutenir les millions de caféiculteurs et à se joindre au mouvement Fairtrade en choisissant un café labellisé Fairtrade afin de garantir aux petits producteurs du Sud le respect qu’ils méritent pour leur travail et un avenir sûr pour eux et leurs familles en Afrique, Asie et Amérique latine.

Si la crise du Covid-19 a révélé à nouveau l’évidence de la nécessité de renforcer les chaînes d'approvisionnement afin qu'elles deviennent solides, résistantes, transparentes et équitables ; il est maintenant impératif que de cette crise naisse plus de résilience et de solidarité. Chaque commune possède le pouvoir d’être un acteur de cette transition pour un monde plus juste. En choisissant du café Fairtrade, les communes contribuent concrètement à combattre la pauvreté, à réduire les inégalités sociales, à créer un changement économique et social pour un futur durable et à renforcer le respect des droits humains dans les chaînes d'approvisionnement.

[*]Communiqué de Presse

Lëtz' Step to Fairtrade

Durant la campagne Lëtz’ Step to Fairtrade, chacun peut organiser un événement de son choix autour des produits Fairtrade ou de la thématique du commerce équitable. L’objectif est de sensibiliser sa famille, ses amis, ses partenaires, ses voisins ou ses clients au commerce équitable et d’orienter leur choix vers une consommation plus responsable au quotidien. Les actions sont ensuite enregistrées sur le site www.letzsteptofairtrade.lu

L’ONG Fairtrade Lëtzebuerg se réjouit de pouvoir compter sur le soutien des communes et « Fairtrade Gemeng », des lycées et « Fairtrade School », des écoles et Maisons Relais, des entreprises, des points de vente de produits Fairtrade et boutiques du monde, des restaurants et « Fairtrade Zone », et de tous les acteurs engagés à ses côtés.

 

Wouhin dëse Summer ?

Envie de vous évader cet été ? Alors partez en voyage en dégustant des produits Fairtrade chez vous. Des bananes du Pérou, de la canne à sucre du Brésil, du café du Mexique, du thé de l’Inde…et encore bien plus ! En tout, plus de 2700 produits sont disponibles sur le marché luxembourgeois, dont 336 qui sont fabriqués par nos partenaires luxembourgeois.

Leur devise: Think global, produce local - with Fairtrade ingredients Découvrez nos partenaires locaux au Luxembourg ! Jouer avec les Fairos !

Fair Fashion Days

Fir de Fairen Handel asbl, association derrière la Boutique du Monde Diekirch, a lancé une campagne de sensibilisation autour de la thématique « Fair Fashion » en 2015. Celle-ci a comme but d’informer à propos des conditions de travail des producteurs de coton et des travailleurs de l’industrie textile et d’agrandir l’offre de textiles équitables au Luxembourg.

Fashion Revolution Day

Le 24 avril 2013, plus de 1 100 travailleurs et travailleuses de l’industrie textile au Bangladesh ont péri dans l’effondrement catastrophique de l’immeuble industriel du Rana Plaza. À l’occasion du « Fashion Revolution Day », qui depuis le drame a lieu chaque année le 24 avril pour rendre hommage aux victimes, Fairtrade Lëtzebuerg et Caritas Luxembourg ont organisé en 2015 une grande action citoyenne de commémoration pour sensibiliser les consommateurs et revendiquer une « fashion revolution ». Vous trouvez plus d’informations sur le site de la campagne internationale Fashion Revolution.

Magazine Fair Fashion- Premier guide d’achat pour textiles en coton Fairtrade au Luxembourg

Dans le cadre de la campagne Fair Fashion, Fairtrade Lëtzebuerg a publié le premier guide d’achat pour vêtements et textiles en coton Fairtrade, qui reprend tous les points de vente au Luxembourg. Le magazine présente toute la panoplie d’habits pour enfants et adultes : sous-vêtements, tenues de sport, pièces décontractées et confortables ainsi que streetwear moderne. Le magazine informe aussi sur la culture du coton et sa transformation en vêtement fini. Dans ce contexte, l’impact positif de Fairtrade sur la production de coton est également illustré. Une deuxième édition actualisée du magazine a été publiée en 2016.